Evaluation Scientifique

17/08/2018

Une étude du CHU de Grenoble a été publiée et référencée en 2016 sur l'efficacité clinique de la microkinésithérapie dans les cervicalgies post-traumatiques.

Les résultats d'une expérimentation en double aveugle ont été publiés dans une revue de référence internationale et indexés sur Medline en mars 2017.

Un article intitulé "Une thérapie complémentaire : la microkinésithérapie" est paru dans la revue HEGEL, revue scientifique francophone indexée à comité de lecture en juin 2017. Cet article présente succinctement les bases de la microkinésithérapie ainsi que sa place et son utilité dans les approches complémentaires.

L'International Journal Of Science & Research Methodology a publié un article en novembre 2017 : "A new approach to manual therapy for the immune system: an experimental study". Cette évaluation de la microkinésithérapie cette fois-ci en laboratoire donne les résultats obtenus sur des rats avec groupe témoin, groupe placebo et groupe traité, soit 45 rats au total par lots de 15 dans ces 3 groupes. Les évaluations ont été effectuées sur les cytokines obtenues par des prises de sang et analysées par des appareils homologués selon des protocoles fixés. Les cytokines retenues : interleukine 2, 4 et le Tumor Necrosis Factor ont été retenues puisqu'ils sont reconnues comme des facteurs objectifs indiquant les réponses immunologiques d'un organisme après un stress. Les résultats montrent que ces marqueurs continuent d'augmenter au 3°, 7° et 21° jours dans les groupes témoin et placebo alors qu'ils ont pratiquement disparu dans le groupe traité avec une séance de microkinésithérapie au 3°, 7° et 21° jour.

En France, dans un avis du 21 mars 2013, le Conseil national de l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes indique sa réserve quant à la pratique de la microkinésithérapie, ni éprouvée ni conventionnelle, par un kinésithérapeute.